Sélectionner une page

11, 12 & 13 mai 2018

Vieille Ferme de Godinne

Le festival

La gestion des déchets

Nous sommes attentifs à la production de déchet et essayons par plusieurs procédés de ne pas générer de déchets inutiles. Les boissons sont servies dans des gobelets réutilisables avec caution qui nous sont prêtés par différentes structures associatives environnantes. Cette démarche nous permet une économie de déchet très importante. Les gobelets sont lavés et réutilisés sur place.

Nous construisons aussi nos propres poubelles (PMC et tous venant) afin qu’il y en ait partout sur le site.  Dès lors, les festivaliers sont toujours assez proches de celles-ci pour ne pas jeter leurs déchets à terre. Ces poubelles sont construites à partir de palettes en bois de récupération. Une fois remplies ces poubelles sont stockée puis analysées pour voir si elles respectent bien le tri.

Egalement, nous avons réalisé une série de cendriers invitant le festivalier à jeter proprement son mégot de cigarette dans un récipient approprié. Ceux-ci se situent directement sur les poubelles ou les structures ou bien sont créés à partir de jantes de voiture retravaillées et peintes afin de créer des cendriers au sol.

Une fois le festival terminé, nous avons une équipe qui se charge de nettoyer en détail le site de la Vielle Ferme et d’amener les déchets vers les différents espaces appropriés (parc à conteneurs, bulles à verre, etc.). Après notre passage, il ne reste aucune trace de notre activité.

L’intergénérationnel

Le Godifest s’étale sur 3 jours et invite des personnes de toutes les générations de différentes manières.

Une soirée thématique « Bretelles, moustaches, chapeau » lance le festival le vendredi avec deux concerts de type « Rockabilly » proposant tantôt un répertoire propre tantôt des tributes de grands groupes mythiques. Pour démarrer dans la bonne humeur, pensez à venir à l’Happy Hour à 19h

La programmation musicale du samedi est la plus variée afin d’étendre au maximum le spectre des goûts musicaux tout en maintenant une cohérence et une qualité : principalement des musiques festives peu diffusées sur les radios, telles que le ska, le reggae, le folk, le rock, etc.  La journée commence par une Fringue Party où les exposants ont la possibilité via une inscription préalable de venir revendre des articles de seconde main, principalement des vêtements mais également jouets et matériel de puériculture. Pour les familles, un espace avec différents jeux en bois est réservé aux enfants sous la surveillance d’animateurs.

Le dimanche, la journée débute par le déjeuner des mamans (fête des Mères) suivi du Grand Souk, un marché valorisant les produits locaux, une foire aux plantes, des activités familiales (construction de cabanes à oiseaux, tonte de moutons, réalisation de bracelets en laine, démonstration par un maréchal-ferrant de son travail, ferronnerie, …). Un spectacle pour les enfants est prévu à 11h suivi par un grand banquet (sur inscription appelé la « Ripaille d’entre les 2 îles »). L’après-midi de nouveau on retrouve une activité réunissant un large public : les jeux inter-équipes (inscription sur place).

Les habitants et festivaliers sont invités à participer à l’entièreté du week-end. Ceci permet un mélange culturel et générationnel important. Pour faire de cet événement une réussite, une bonne soixantaine de bénévoles de 16 à 70 ans travaillent et collaborent ensemble.

La consommation locale

Cela nous teint à cœur de manger localement et de faire vivre nos commerces locaux. Dans cette optique, nous proposons un espace de restauration 100% basé sur des produits provenant d’un rayon de 15km. Nous travaillons avec un boucher dont le cheptel se trouve sur la colline, des légumes issus des jardins avoisinants, des sauces maison. Une alternative de burgers végétaux est aussi possible afin de permettre l’accueil de tous les régimes.

Cette année, des foodtrucks font leur apparition le samedi : une restauration proposées par des locaux : asiatique, italien… Sans oublié la Ripaille d’entre 2 îles le dimanche midi, pensez à vous inscrire !

Au niveau du bar également, l’accent est mis sur le local par notre collaboration avec la Brasserie du Clocher (Philomène) et la Brasserie de l’Echasse à Namur (Houppe).

Local c’est bien, mais nous allons plus loin! Les produits que nous proposons sont uniques : le pain et les saucisses sont issus de recettes élaborées uniquement pour nous, la sauce est préparée par nos soins et la pils est issue d’un brassin spécial pour l’occasion. L’unicité de ces produits rend fières les organisateurs que nous sommes ainsi que les producteurs avec qui nous collaborons. Elle permet également une base d’échanges avec le public.

Un festival gratuit pour tous !

C’est comme cela depuis dix : l’accès au site du festival est libre. Le festival se déroule au sein de la Vieille Ferme de Godinne, un ensemble clôturé du XVIIè siècle. Dépaysement garanti !

Le Godifest est sur Facebook

Pour rester informé des dernières nouvelles du festival…

Rejoignez la page